Logo Samsung Campus
Logo Samsung Campus

Une formation
pour aller de l'avant !

Une formation pour aller de l'avant !

Le Samsung Campus,
ce sont les étudiants qui en parlent le mieux !

Le Samsung Campus,
ce sont les étudiants qui en parlent le mieux !

Découvrez leurs témoignages

Découvrez
leurs témoignages

Pour rejoindre le Samsung Campus, seule compte la motivation. Les étudiants ont des parcours très différents, certains d’entre eux n’avaient même jamais fait de programmation informatique auparavant.

Leur passion et leur volonté de se dépasser leur permettent d’aborder aujourd’hui leur avenir professionnel sous un angle nouveau :
celui de la réussite.

Rodolphe   22 ans

J’ai passé mon brevet avec brio. J’aurais aimé rejoindre une filière dans le code, mais ça n’existait pas. Je suis donc passé en seconde, pour rapidement décrocher faute de motivation. J’ai alors décidé d’apprendre en autodidacte mais ce mode d’apprentissage a évidemment ses limites. J’ai donc tenté ma chance au Samsung Campus et là, j’ai pu consolider mes acquis mais aussi apprendre à une vitesse folle ! Aujourd’hui j’ai réalisé mon rêve : je suis ingénieur système dans une boite de marketing conversationnel à Nantes.

Léanaëlle   22 ans

J’ai arrêté mes études juste avant le bac, j’avais besoin de gagner ma vie. J’ai enchaîné les petits boulots mais j’ai rapidement eu envie d’autre chose. Quand j’ai vu une annonce pour le Samsung Campus sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de tenter. Les jeux vidéo, l’informatique, j’ai toujours adoré ça ! Je n’avais jamais programmé, alors j’ai dû m’accrocher ! Mais j’y suis parvenue et je fais actuellement mon alternance dans une agence de communication. Cette fois, je pense avoir vraiment trouvé ma voie !

Marie   20 ans

J’ai toujours aimé l’informatique, mais on ne m’a pas soutenue dans ce choix à l’école. A la fin de ma terminale, j’ai enchainé dans la restauration puis j’ai tenté la piscine du Samsung Campus, un peu comme un challenge. Je n’aurais pas imaginé pouvoir évoluer dans un milieu encore considéré comme très masculin ! Et pourtant, j’ai été confirmée en CDI là où j’ai fait mon alternance. Le Campus m’a permis d’exercer un métier que j’aime et dans lequel les femmes ont toute leur place !

Allan   23 ans

Je ne me sentais pas en phase avec le système scolaire et j’ai décroché en 3ème. C’est en cherchant du travail sur Paris en 2015 que je suis tombé sur le Campus et j’ai voulu saisir ma chance : son but n’est pas de recruter des pros du code mais des gens qui veulent avancer. Et j’ai avancé à un point que je n’aurais pas cru possible avant : j’ai enchainé le Campus avec un CDI de développeur front end et j’ai désormais de vraies perspectives d’évolution ! Le Campus a aussi été pour moi une formidable aventure humaine. Mon regard sur le monde a changé, sans doute parce que j’y ai trouvé ma place.

Daphné   20 ans

Après un BEP Carrières Sanitaires et Sociales, j’ai été aide-soignante pendant quatre ans. Puis j’ai décidé de me réorienter. J’adorais mon métier, mais je ne me voyais pas rester dans ce domaine sur le long terme. Un proche m’a parlé du Samsung Campus et j’ai commencé à apprendre l’informatique par moi-même afin de me préparer au recrutement. Depuis que j’ai intégré le Campus, j’ai l’impression d’apprendre à une vitesse folle et d’avoir enfin trouvé ma voie. C’est une opportunité incroyable, peu de formations sont gratuites et accessibles aux non-bacheliers, c’est une seconde chance !

Avelaine   20 ans

J’adorais mon métier précédent mais suite à
un déménagement, impossible de retrouver
du travail. J’ai envisagé une reconversion et on m’a parlé du Samsung Campus.
Je me suis dit : pourquoi pas ? J’ai tenté la piscine et ai fini la formation alors que je n’avais jamais codé avant ! De fleuriste, je suis passée
à ingénieur logiciel. Nos profils sont très recherchés : on peut choisir son métier mais aussi là où on veut travailler !

Housama   22 ans

J’aurais aimé travailler dans la musique ou les jeux vidéo mais dès la troisième on m’a orienté vers des filières qui devaient me permettre de trouver un emploi rapidement. Clairement, je ne m’y plaisais pas. Après plusieurs expériences professionnelles, j’ai voulu aller de l’avant et je me suis renseigné sur les formations en informatique ouvertes à ceux qui n’ont pas le bac. Je n’avais alors que de vagues notions de code, mais je me suis donné à fond pour intégrer le Campus. Ma motivation a payé : j’ai un CDI de lead developper front-end dans une maison d’édition de jeux vidéo !

Christophe   22 ans

J’ai fait de l’animation en centres de loisirs pendant des années, mais quand je suis tombé sur le Samsung Campus je n’ai pas hésité à repartir de zéro. Aujourd’hui, je suis directeur du pôle web d’une PME cotée en bourse ! La pédagogie au Campus va bien au-delà du code : on apprend à apprendre, à se remettre en question et à s’ouvrir aux autres. Pour moi ce sont les véritables clés du succès, et ça nous permet de toujours rester à la page dans un univers qui évolue très vite.

Samir   23 ans

L’école, ce n’était pas pour moi. J’ai préféré entrer dans la vie active plutôt que de redoubler ma terminale, mais sans formation solide, on est vite limité ! En rejoignant le Samsung Campus, j’ai voulu me donner un nouveau départ et j’y suis parvenu : après le Campus, j’ai monté une micro entreprise et ça marche plutôt bien ! En parallèle, je suis une autre formation pour approfondir mes connaissances, notamment en langages bas niveau. Je suis même revenu au Campus, mais comme encadrant pédagogique cette fois : pouvoir aider en retour, c’était important pour moi.

Charles   20 ans

J’ai eu du mal à me trouver. J’ai d’abord été mal orienté puis j’ai choisi l’armée. Mais face à la réalité du terrain, j’ai vite compris que ce n’était pas ma voie et j’ai enchainé les petits boulots. J’avais l’impression de ne rien faire de ma vie. L’informatique m’a toujours plu, alors quand j’ai entendu parler du Campus, j’ai tenté ma chance et je me suis donné les moyens de réussir. J’ai retrouvé le goût de travailler, parce que je fais enfin quelque chose que j’aime. Le Campus m’a fait grandir et m’a redonné confiance en moi.

Cassandra   20 ans

Je n’ai jamais été en phase avec le système scolaire, je m’ennuyais très vite. J’ai arrêté en troisième puis j’ai exercé la pâtisserie, la vente et la métallurgie. Quand j’ai décidé de me réorienter, mon entourage m’a suggéré l’informatique. La pédagogie du Samsung Campus me parlait : apprendre et faire les choses par moi-même, ça me plaisait. Ici, je ne m’ennuie plus. On accumule beaucoup de compétences en peu de temps et j’ai déjà hâte de les mettre en pratique dans le monde professionnel ! Mon mentor m’aide d’ailleurs à préparer ma recherche d’alternance sereinement. J’entrevois déjà mon futur à mon compte et peut-être même à l’étranger !

Benjamin   23 ans

Je suis du Sud et venir sur Paris n’était pas du tout dans mes projets. Mais quand j’ai entendu parler du Samsung Campus, j’y ai vu l’opportunité de faire ce qui me plaisait vraiment, même si je n’avais jamais codé. Lire les témoignages d’anciens étudiants a fini de me convaincre et j’ai sauté le pas. C’était la bonne décision ! Le Campus est une aventure incroyable qui a complètement changé ma vie. Peu importe d’où l’on vient, de la scolarité qu’on a eue. Au Campus, on devient acteur de sa formation en apprenant à apprendre, et en même temps on est très bien encadré. Si on veut réussir, on y parvient !

Rodolphe   22 ans

J’ai passé mon brevet avec brio. J’aurais aimé rejoindre une filière dans le code, mais ça n’existait pas. Je suis donc passé en seconde, pour rapidement décrocher faute de motivation. J’ai alors décidé d’apprendre en autodidacte mais ce mode d’apprentissage a évidemment ses limites. J’ai donc tenté ma chance au Samsung Campus et là, j’ai pu consolider mes acquis mais aussi apprendre à une vitesse folle ! Aujourd’hui j’ai réalisé mon rêve : je suis ingénieur système dans une boite de marketing conversationnel à Nantes.

Léanaëlle   22 ans

J’ai arrêté mes études juste avant le bac, j’avais besoin de gagner ma vie. J’ai enchaîné les petits boulots mais j’ai rapidement eu envie d’autre chose. Quand j’ai vu une annonce pour le Samsung Campus sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de tenter. Les jeux vidéo, l’informatique, j’ai toujours adoré ça ! Je n’avais jamais programmé, alors j’ai dû m’accrocher ! Mais j’y suis parvenue et je fais actuellement mon alternance dans une agence de communication. Cette fois, je pense avoir vraiment trouvé ma voie !

Marie   20 ans

J’ai toujours aimé l’informatique, mais on ne m’a pas soutenue dans ce choix à l’école. A la fin de ma terminale, j’ai enchainé dans la restauration puis j’ai tenté la piscine du Samsung Campus, un peu comme un challenge. Je n’aurais pas imaginé pouvoir évoluer dans un milieu encore considéré comme très masculin ! Et pourtant, j’ai été confirmée en CDI là où j’ai fait mon alternance. Le Campus m’a permis d’exercer un métier que j’aime et dans lequel les femmes ont toute leur place !

Allan   23 ans

Je ne me sentais pas en phase avec le système scolaire et j’ai décroché en 3ème. C’est en cherchant du travail sur Paris en 2015 que je suis tombé sur le Campus et j’ai voulu saisir ma chance : son but n’est pas de recruter des pros du code mais des gens qui veulent avancer. Et j’ai avancé à un point que je n’aurais pas cru possible avant : j’ai enchainé le Campus avec un CDI de développeur front end et j’ai désormais de vraies perspectives d’évolution ! Le Campus a aussi été pour moi une formidable aventure humaine. Mon regard sur le monde a changé, sans doute parce que j’y ai trouvé ma place.

Daphné   20 ans

Après un BEP Carrières Sanitaires et Sociales, j’ai été aide-soignante pendant quatre ans. Puis j’ai décidé de me réorienter. J’adorais mon métier, mais je ne me voyais pas rester dans ce domaine sur le long terme. Un proche m’a parlé du Samsung Campus et j’ai commencé à apprendre l’informatique par moi-même afin de me préparer au recrutement. Depuis que j’ai intégré le Campus, j’ai l’impression d’apprendre à une vitesse folle et d’avoir enfin trouvé ma voie. C’est une opportunité incroyable, peu de formations sont gratuites et accessibles aux non-bacheliers, c’est une seconde chance !

Avelaine   20 ans

J’adorais mon métier précédent mais suite à
un déménagement, impossible de retrouver
du travail. J’ai envisagé une reconversion et on m’a parlé du Samsung Campus.
Je me suis dit : pourquoi pas ? J’ai tenté la piscine et ai fini la formation alors que je n’avais jamais codé avant ! De fleuriste, je suis passée
à ingénieur logiciel. Nos profils sont très recherchés :
on peut choisir son métier mais aussi là où on veut travailler !

Housama   22 ans

J’aurais aimé travailler dans la musique ou les jeux vidéo mais dès la troisième on m’a orienté vers des filières qui devaient me permettre de trouver un emploi rapidement. Clairement, je ne m’y plaisais pas. Après plusieurs expériences professionnelles, j’ai voulu aller de l’avant et je me suis renseigné sur les formations en informatique ouvertes à ceux qui n’ont pas le bac. Je n’avais alors que de vagues notions de code, mais je me suis donné à fond pour intégrer le Campus. Ma motivation a payé : j’ai un CDI de lead developper front-end dans une maison d’édition de jeux vidéo !

Christophe   22 ans

J’ai fait de l’animation en centres de loisirs pendant des années, mais quand je suis tombé sur le Samsung Campus je n’ai pas hésité à repartir de zéro. Aujourd’hui, je suis directeur du pôle web d’une PME cotée en bourse ! La pédagogie au Campus va bien au-delà du code : on apprend à apprendre, à se remettre en question et à s’ouvrir aux autres. Pour moi ce sont les véritables clés du succès, et ça nous permet de toujours rester à la page dans un univers qui évolue très vite.

Samir   23 ans

L’école, ce n’était pas pour moi. J’ai préféré entrer dans la vie active plutôt que de redoubler ma terminale, mais sans formation solide, on est vite limité ! En rejoignant le Samsung Campus, j’ai voulu me donner un nouveau départ et j’y suis parvenu : après le Campus, j’ai monté une micro entreprise et ça marche plutôt bien ! En parallèle, je suis une autre formation pour approfondir mes connaissances, notamment en langages bas niveau. Je suis même revenu au Campus, mais comme encadrant pédagogique cette fois : pouvoir aider en retour, c’était important pour moi.

Charles   20 ans

J’ai eu du mal à me trouver. J’ai d’abord été mal orienté puis j’ai choisi l’armée. Mais face à la réalité du terrain, j’ai vite compris que ce n’était pas ma voie et j’ai enchainé les petits boulots. J’avais l’impression de ne rien faire de ma vie. L’informatique m’a toujours plu, alors quand j’ai entendu parler du Campus, j’ai tenté ma chance et je me suis donné les moyens de réussir. J’ai retrouvé le goût de travailler, parce que je fais enfin quelque chose que j’aime. Le Campus m’a fait grandir et m’a redonné confiance en moi.

Cassandra   20 ans

Je n’ai jamais été en phase avec le système scolaire, je m’ennuyais très vite. J’ai arrêté en troisième puis j’ai exercé la pâtisserie, la vente et la métallurgie. Quand j’ai décidé de me réorienter, mon entourage m’a suggéré l’informatique. La pédagogie du Samsung Campus me parlait : apprendre et faire les choses par moi-même, ça me plaisait. Ici, je ne m’ennuie plus. On accumule beaucoup de compétences en peu de temps et j’ai déjà hâte de les mettre en pratique dans le monde professionnel ! Mon mentor m’aide d’ailleurs à préparer ma recherche d’alternance sereinement. J’entrevois déjà mon futur à mon compte et peut-être même à l’étranger !

Benjamin   23 ans

Je suis du Sud et venir sur Paris n’était pas du tout dans mes projets. Mais quand j’ai entendu parler du Samsung Campus, j’y ai vu l’opportunité de faire ce qui me plaisait vraiment, même si je n’avais jamais codé. Lire les témoignages d’anciens étudiants a fini de me convaincre et j’ai sauté le pas. C’était la bonne décision ! Le Campus est une aventure incroyable qui a complètement changé ma vie. Peu importe d’où l’on vient, de la scolarité qu’on a eue. Au Campus, on devient acteur de sa formation en apprenant à apprendre, et en même temps on est très bien encadré. Si on veut réussir, on y parvient !